Bonsaï Tribu | Kusamono | photographie Olivier Lamboley | m+nature
Kusamono ou Shitakusa
Bonsaï d’herbes, kusabonsaï, plantes d’accent
Les Kusamono sont les petites plantes sélectionnées pour leur beauté ou leur originalité.
Kusamono et shitakusa sont deux termes japonais, qui se traduisent littéralement par herbe-objet et herbe en dessous (kusa = herbe, mono = objet ou chose et shita = en dessous).

On les appelle aussi plantes d’accompagnement ou plantes d’accent.
Complémentaire du bonsaï, mais surtout pas prioritaire par rapport à lui. Leurs présence résident principalement dans la mise en valeur du bonsaï, lorsqu'elles l'accompagnent. Dans ce cas, on les appelle Shitakusa. Mise en exergue de la saison ou révélateur d'un climat originel de l'espèce de l'arbre.
C'est d'ailleur une règle, ne pas rentrer en contradiction avec le bonsaï exposé. Ce n'ai bien sur plus le cas lorsque la plante est elle même l'objet de l'exposition; lorsqu'elle est seule.
Cette contrainte va plus loin. En effet la scène composé du bonsaï et du shitakusa, doit être en harmonie stylistique, la encore pour éviter les contradiction. Un style battu par les vents (Fukinagashi) sera plus aisément accompagné de graminées ploiillant comme sous l'effet du vent, plutôt que les mêmes graminées d'une verticalité sans faille (de plus dans ce cas et dans les autres respecter les ligne de force, attention au sens du vent...).
Autre point important dans la complémentarité cette fois, un bonsaï fleuri s’accompagnera d’une plante verte, tandis qu’un feuillu sera mis en valeur par une plante portant fleur ou fruits. Le mimétisme n'est pas de rigueur cette fois, la plante à son essence propre à une même saison.
Pour finir les canons préconisent que la masse foliaire principale ne devrait pas dépasser le bord supérieur de la tablette de représentation de l’arbre.


Leurs contenants, généralement des pots en céramique, parfois des pierres creuses, du bois flotté, ou d'autres objets creux issus du milieu naturel, de façon plus minimaliste : la plante est simplement plantée sur un dôme de substrat couvert de mousse (nearai).
L’arrosage doit être très régulier et la fertilisation réduite pour éviter une croissance désordonnée.

Les espèces pouvant être utilisées n'ont que les limites de leur résistances en pot.Vivaces ou annuelles, des graminées, des plantes à fleurs, des mousses ou des fougères, à vous de faire votre choix.
Parfois on assimile les Kusamono a des bonsaï shito ou mame, si l'espèce en présente certaines caractéristiques (le thym, ou le pyracantha par exemple)

Autres photos de Kusamono sur le web* :

*[ signalez un lien brisé ici | soumettre un lien pour cette page]




sommaire | abonnement | espèces | styles | goodies | contact | mentions légales
 
 crédit conception | mplusnature.com | Olivier Lamboley
 crédit photographique | m+nature | Amélie Vuillon
 Flux RSS | Bonsai Tribu